Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

Accueil Présentation de Jouy Patrimoine Personnalités Travaux et activités Vie de l'Association  Liens et contact GRH 

Accueil

Dernière mise à jour du site : 4 janvier 2017

Comment adhérer à notre association Bulletin d'inscription cliquez sur l'iconeComment se procurer les productions du GRH ?Cahiers historiquesAutres publications dont les Cahiers historiquesouvrage sur Jouy-en-Josas : l'album N°2 de cartes postales anciennes de JouyCe volume numéro 2 développe avec beaucoup de pertinencedes aspects essentiels de la vie à Jouy aux alentours de 1900 liés à la vie économique (commerces, artisans, sociétés de bienfaisance), religieuse, associative et festive. Pour commander cet ouvrage, cliquez sur cette image à droite.

Présentation du site :Bonjour et bienvenue sur notre site du Groupe de Recherches Historiques de Jouy-en-JosasCe site a pour but de faire connaître l'histoire de notre ville, de son patrimoine naturel et architectural, des célèbres "Toiles de Jouy", ainsi que des personnalités qui y ont vécu.Il est destiné à tous les amateurs d'histoire, qu'ils soient proches ou du monde entier, grâce à ce moyen de liaison permanent entre vous et notre Association qui vous permettra également de connaître nos activités spécialisées dans l'histoire locale : brochures , visites guidées, conférences...et de pouvoir nous faire part de vos questions.Nous vous proposons de nous rejoindre ! Claude Dupuy Président d'Honneur du GRH de Jouy-en--Josas

EDITORIAL du cahier historique N° 22 - Deux passionnés d’histoire nous entraînent aujourd’hui sur les traces d’un seigneur et d’un comte de Jouy qui ont vécu une partie de leur vie au château de Jouy-en-Josas, à presque deux siècles de distance. Robert Ducluzeau aborde un aspect de la vie du fils de Jehan d’Escoubleau, Henri (1548-1615), qui fut évêque de Maillezais, dans le Poitou qui lui est cher. Maurice Amman se laisse emporter vers le Canada en retraçant les efforts d’Antoine-Louis Rouillé (1689-1761) pour redonner à la marine de guerre française dont l’histoire lui tient à cœur une puissance qu’elle était en train de perdre. Henri d’Escoubleau est connu des Jovaciens pour avoir fait édifier pour Antoinette et Jehan, ses parents, un tombeau qui a longtemps occupé une partie de la nef latérale de l’église Saint-Martin de Jouy-en-Josas. Robert Ducluzeau le fait évoluer ici au cœur des guerres de religion du XVIe siècle entre protestants et catholiques, à la cour du roi Henri IV dont il était très proche et dans l’ombre des maîtresses des rois, Diane de Poitiers et Gabrielle d’Estrées qui n’étaient pas sans influence sur la conduite des affaires. Et peu à peu s’impose l’évidence de l’indéfectible connivence du roi et de l’évêque pour instaurer la tolérance dans le royaume de France et restaurer la paix civile. Antoine-Louis Rouillé, qui servit fidèlement Louis XV, partageait son temps entre son appartement versaillais, son hôtel parisien et son château de Jouy-en-Josas. Ce qu’il entreprit pour la marine française, en qualité de ministre, dépassa largement la mission qui lui avait été confiée : il en lia l’évolution et le progrès aux recherches scientifiques, aux calculs astronomiques, à la fabrication de nouvelles toiles pour les voiles des navires, à la création d’une Académie de Marine et au bouillonnement intellectuel du siècle des Lumières, espérant lui restituer toute sa force, mais aussi conserver une partie des territoires canadiens à la France. Et cela, seulement quelques années avant l’arrivée de Christophe-Philippe Oberkampf à Jouy-en-Josas !Bonne découverte de l’aventure d’une reconquête du royaume et de celle de la mer, menée par un seigneur et par un comte de Jouy qui voyaient loin ! Florence Helliot-Bellier, Présidente du GRHPage résumant le contenu du cahier 22, avec traduction en anglais, cliquez ici



Dispositions légales

Plan du site

Retour à la page d'accueil